MENU



  • C’est que nous apprend un article de l’Usine Digitale, reprenant les informations de l’Observatoire des multinationales.

    Extraits : "Google, Amazon, Apple, Meta et Microsoft ont multiplié par trois leurs dépenses en lobbying en France entre 2017 et 2021."

    (...) "un pouvoir d’influence accru par leur prise directe sur l’opinion et par leur pénétration au cœur des administrations publiques" (...)

    (...) "l’association déplore que les rendez-vous entre dirigeants politiques et représentants de ces entreprises restent opaques.
    Pourtant, comme l’a montré les Uber Files, ces rendez-vous permettent largement aux entreprises de se faire entendre au plus niveau de l’Etat et d’influencer des législations."

    "Google (+364,7% pour atteindre 1,6 million d’euros)"

    "Pour réaliser son étude, l’Observatoire des multinationales s’est appuyé sur le registre des représentants d’intérêts de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) qui existe depuis 2017. Mais, il précise que les obligations de déclarations des entreprises restent faibles et que les chiffres ne donnent qu’un aperçu partiel de la réalité."

    L’article complet est à lire ici


Plus d'articles... Voir tous les articles