MENU



comprendre et décoder les médias

mis à jour le 11 novembre 2014 Version imprimable de cet article {id_article}

Question abordée

Les médias ne nous donnent pas à voir LE MONDE directement, mais des REPRESENTATIONS DU MONDE, qui sont fabriquées, et avec lesquelles nous allons construire nos propres représentations.


Enjeu

Les enfants / les jeunes construisent leurs représentations des autres pays, des autres cultures à travers ce qu’on va leur dire dans leur environnement, bien sûr, ce qui est fait à l’école, évidemment, mais également largement à partir de ce qu’ils vont capter dans l’univers médiatique.
Ces représentations médiatiques peuvent être riches mais elles peuvent aussi être orientées, simplistes, voire caricaturales.



Données

Premier exemple : le système de l’information focalise sur les événements spectaculaires et dramatiques. Il produit des effets « loupe » qui amplifient beaucoup certains phénomènes. De plus, même si on compte beaucoup de chaînes de télévision ou de journaux, les sources sont souvent très peu nombreuses : il s’agit principalement des agences de presse mondiales comme l’AFP, REUTER ou AP. Cela va contribuer à ce que se diffusent, sur tous les médias, les mêmes images.
Deuxième exemple : certaines organisations vont avoir intérêt à diffuser certaines images et certaines informations. Dans certains cas, elles vont venir renforcer ce que fait déjà le système de l’information. Ainsi les organisations à caractère humanitaire, qui sollicitant les dons du public, diffusent certaines images dramatiques.

Activité

MES REPRESENTATIONS

Conditions de réalisation
Prévoir papier et crayons. Préparer séries d’images (voir notre espace web).

Temps 1
chacun dispose d’un papier et d’un crayon ; on explique qu’on va donner le nom d’une zone géographique et que chacun devra noter (sous forme de mots ou de petits dessins) ce qui lui vient en tête ; on laisse quelques minutes à chacun pour cela. Avec des enfants, on peut, par exemple, proposer : Afrique.

Temps 2
on met en commun, en insistant bien sur le fait qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, que ce que chacun a en tête est le résultat de son histoire personnelle et qu’on ne portera donc aucun jugement de valeur.

Temps 3
on invite chacun à se demander d’où viennent ces représentations. Et on incite les enfants / les jeunes à se poser une série de questions, dans un ordre donné.
Dans notre exemple : 1/ Es-tu africain(e) ou d’origine africaine ? 2/ Es-tu déjà allé(e) en Afrique ? 3/ As-tu rencontré des africain(e)s ? 4/ As-tu appris des choses à l’école ou à travers des livres, des films, des émissions de télévision, des sites web ?
On peut pointer que nous sommes souvent très dépendants de ce qui circule dans l’espace médiatique.

Temps 4 :
on termine en montrant aux enfants / aux jeunes, d’un côté, des images d’actualité, des images diffusées par les ONG, des images diffusées à des fins touristiques et, de l’autre, des images plus rares pouvant contribuer à élargir leur vision de l’Afrique.

Activité complémentaire

Activité de prise de vue permettant aux enfants / aux jeunes de créer leurs propres représentations de leur environnement immédiat.

DOCS MULTIMEDIAS :

- exemples d’images courantes concernant l’Afrique

JPEG - 4.3 Mo
JPEG - 4.9 Mo


- exemples d’images moins courantes concernant l’Afrique
1. avion Air Afrique à Roissy / 2. Libreville, capitale du Gabon / 3. Afrique du sud


JPEG - 434.1 ko
JPEG - 200.5 ko
JPEG - 94 ko


- courte intervention de Jean-Marie CHARON, sociologue, dans l’émission LE SECRET DES SOURCES, France Culture, le 7 décembre 2013, à propos des représentations de l’Afrique dans les médias


MP3 - 5.4 Mo


- voir aussi cet exemple de "contre-représentation" :
une vidéo qui met en scène un projet où des africains se mobilisent pour offrir des radiateurs aux norvégiens qui meurent de froid ! (en anglais mais facilement compréhensible et utilisable)

lien : http://www.africafornorway.no


Crédit photo : 1. feed my starving children fmsc staff / 2. cash for worn project / 3. Michel Gilliand / 4. Kennedy8kp / 5. Andres de Wet / recto > Beatriz Posada Alonso - verso > Leo Za1

Que pensez-vous de cette activité ? Dites-nous le ici.